Chargement Évènements
City Light Orchestra

Partenaires :

Vente en ligne bientôt

Le film Amadeus doit son phénoménal succès non seulement au génie de son réalisateur Milos Forman – disparu en 2018 – qui concrétise avec ce chef d’œuvre huit fois oscarisé une analyse flamboyante des ressorts de la création artistique et revisite les gouffres de la transgression, les affres de la jalousie et de la bêtise… mais aussi, et davantage presque, à son accompagnement musical constitué d’œuvres de Mozart. Le 12 mars 2023 au Théâtre du Léman, la bande sonore sera interprétée “en live” par les musiciens du City Light Orchestra, en totale osmose avec le film Amadeus projeté dans le même temps sur grand écran, plongeant le public en pleine féérie.

Le City Light Orchestra a vu le jour en automne 2018. Basé à Lucerne et composé de septante musiciens de Suisse et de pays voisins, sa direction est confiée à des Chefs de renommée internationale, expérimentés en gestion de productions musicales de films. Son répertoire se déploie sur une large palette, entre musique de films célèbres et partitions atmosphériques de superproductions hollywoodiennes.

Vienne, novembre 1823.
Un vieil homme égaré clame au cœur de la nuit “Pardonne, Mozart, pardonne à ton assassin !” Cette âme errante, c’est Antonio Salieri, jadis musicien réputé et compositeur officiel de la Cour d’Autriche, distingué par l’empereur Joseph II. Voué dès l’enfance au service de Dieu, qu’il célèbre avec sa musique, il aspire à la gloire éternelle pour prix de ses sacrifices. Mais en 1781, un jeune homme débarque à Vienne, précédé d’une flatteuse réputation : Wolfgang Amadeus Mozart. Dès les premiers plans du film, tout est dit : le corps de Salieri est transporté agonisant dans les rues de Vienne, tandis que l’aristocratie viennoise danse et s’amuse dans les salons, sur fond de la symphonie n 25 en sol mineur du jeune prodige Mozart, comme une ultime moquerie du destin.

Le 12 mars au Théâtre du Léman : les lampes de la salle de concert se tamiseront. Les images d’Amadeus apparaîtront à l’écran et les musiciens du City Light Orchestra joueront Mozart. Les cuivres éclatants, les flûtes légères, les bois chaleureux, les cordes voluptueuses et les claires percussions s’accorderont pour illustrer les tableaux du film, accentuant leur intensité et leur impact au cœur de l’émotion.

Un spectacle original, agrégeant la beauté des images et la profondeur de la musique, pour la première fois à Genève… à ne pas manquer.