Avec Tzigane! , le chorégraphe Petia Iourtchenko et la metteure en scène Johanna Boyé créent un univers qui revisite, modernise et réinvente les idées reçues sur ce peuple nomade. Un vieux peintre nous raconte l’histoire de sa vie et de son peuple à travers une dizaine de tableaux inspirés du Caravage, Mérimée, Picasso, Manet ou Pouchkine : un voyage initiatique et poétique entre danse et théâtre, entre liberté et fascination ; des rencontres de femmes, impudentes, lascives et passionnées et d’hommes bagarreurs, jaloux et possessifs ; un voyage rythmé par le son des chaussures martelant le sol, les volants des jupes virevoltantes et la voix chaude, profonde et enivrante de la chanteuse Lilia Roos- Dalskaïa.

Le chorégraphe Petia Iourtchenko est né à Donetzk en 1957, dans la tribu des «Vlach». A l’âge de 16 ans, il passe le concours du prestigieux «Théâtre Romen» de Moscou. Dès son intégration, il participe aux spectacles et devient alors le plus jeune comédien, danseur et chanteur dans l’histoire du théâtre. Il se forme parallèlement à l’institut Gnesenikh, où il étudie l’art dramatique, la danse, le chant et l’histoire de l’art.

Entre 1974 et 1988, Petia se produit dans toute la Russie, ainsi qu’à l’étranger (Japon, Inde, Chine, Etats-Unis, Yougoslavie, France notamment) et collabore avec les plus grands chorégraphes russes et d’Europe de l’Est. Parmi eux Maïa Plissetskaïa, Mstislav Rostropovitch, ou encore Nicolas Nikolaïslitchenko.

En 1988, il joue avec la troupe «Théâtre Romen» pour la première fois à Paris au Théâtre Mogador. En 1989, il quitte cette troupe et revient à Paris, où il se produit dans différents cabarets, en particulier au Balalaïka et au Raspoutine. Avec Pascal De Loutchek et Lilia Dalskaïa, il forme le trio Arbat, qui se produit à New-York, Londres, Oslo, Madrid, Budapest…

En 1994, Petia Iourtchenko fonde à Paris la compagnie Romano Atmo («âme tzigane»). Cette compagnie a été créée dans l’objectif de préserver la culture, la tradition et la danse tzigane. Depuis 1999, la compagnie se produit régulièrement à Paris, en France et à l’étranger.

En 2005, Petia collabore avec la compagnie Pietragalla pour la création du spectacle «Ivresse». Au ciné- ma, il tourne avec Romano Atmo dans le lm «Rires et châtiments» réalisé par Isabelle Doval avec José Garcia, en 2009 dans «Le concert» de Radu Mihaileanu, en 2011 dans le lm «Rockstar», une production Bollywood avec le célèbre Ranbir Kapour. Il a également collaboré avec Jean-Philippe Daguerre le metteur en scène de «Adieu Monsieur Haffmann» nommé aux Molières 2018.

MusiKa a le plaisir de présenté TZIGANE! le 22 novembre 2019 au Bâtiment des Forces Motrices, à Genève.